Barack Obama nous offre une leçon de marketing sur les médias sociaux.

Politique et marketing ont beaucoup en commun. Le succès des médias sociaux a encouragé beaucoup de politiciens à s’y intéresser. Barack Obama en particulier, a très rapidement adopté les bonnes pratiques sur les médias sociaux pour ses différentes campagnes. Il l’a d’ailleurs montré dans sa récente apparition sur Reddit, qu’il est toujours ouvert à de nouvelles opportunités.

La semaine dernière, lors de la convention nationale républicaine, Clint Eastwood a prononcé un discours sur « L’invisible Obama ». La majorité de son discours a été adressée à une chaise vide qui a partagé la scène avec Eastwood. Le discours a été conçu pour enfoncer Obama et augmenter les chances du candidat républicain, Mitt Romney.

Mais avec un seul tweet en réponse, le candidat Obama a assuré le show sur Twitter.

Le tweet ? Le voici !

Une photo d’Obama de dos dans un siège marqué par son titre, « Le Président », et les mots suivant  » Ce siège est occupé ! » Ce tweet a été retweeté plus de 54.000 fois avec environ 22.000 favoris.

Sur les médias sociaux, comme en politique, le timing est essentiel. Le tweet d’Obama a fonctionné parce que c’était en réponse à une question qui a déjà été l’objet de discussions en ligne et hors ligne. Même pendant qu’il parlait, le discours d’Eastwood a généré des millions de discussions dans le monde entier. Le tweet d’Obama s’introduit ainsi dans cette conversation mondiale pour la détourner en sa faveur. Certes, il avait une longueur d’avance parce que la conversation était déjà sur lui. Mais en entrant dans la conversation au bon moment, il a exploité au maximum la puissance des médias sociaux.

La première chose qui saute aux yeux quand on lit le tweet c’est à quel point, il est court. Trois mots, pas plus. Le reste de l’espace est occupé par un lien et l’image. Une utilisation vraiment intelligente de l’espace et un message assez sec fait rapidement et succinctement.

L’un des grands défis sur les médias sociaux, c’est que votre message se démarque des autres. Obama ou plutôt son équipe de campagne a été en mesure de faire un commentaire simple, intéressant et extrêmement viral !

L’autre chose qui se démarque, c’est évidemment l’image. L’image elle-même est forte, mais la combinaison de l’image, du texte et du contexte est vraiment puissante. Obama revient à la simplicité. L’image et le texte sont courts et rendent le tweet amusant, intéressant et facile à comprendre. Si vous deviez décrire une combinaison parfaite pour créer le tweet ultime, ces trois mots le définiraient.

Une chose qui ne saute aux yeux lorsque vous regardez d’abord le tweet est le fait que ce n’est pas seulement une image et un texte, il ya aussi un lien qui vous redirige vers une page web qui vous invite à vous inscrire et montrer votre soutien à Obama. L’on imagine facilement que le nombre de visites sur cette page de soutien à dû explosé, d’une pierre deux coups, Barack Obama ridiculise son adversaire et augmente considérablement sont nombre de soutiens.

Dans le social media marketing, tout ce qu’il faut, c’est une bonne idée pour générer une énorme quantité de réactions. Avec ce tweet, Obama a fourni le modèle idéal. Joli coup marketing Barack !